CORAL - FLNG Mozambique
DI Africa (Mozambique) SA participe au projet CORAL FLNG au large du Mozambique en accompagnant des acteurs de ce projet.
23 mars, 2022 par
CORAL - FLNG Mozambique
DI Africa (Congo) SA, Thomas BREUGNOT

La construction de l’installation qui liquéfiera le gaz extrait sur le périmètre de Coral South au Mozambique a démarré en 2018. Une fois achevée, elle devrait être raccordée aux infrastructures sous-marines existantes pour le début de la production en 2022.

L’installation flottante de liquéfaction de gaz naturel du projet mozambicain Coral South FLNG a quitté le chantier naval où elle a été construite en Corée du Sud et se dirige actuellement vers le Mozambique. C’est ce qu’a annoncé le 15 novembre, la société italienne Eni, qui est l’opératrice du projet.

 
 

Fin juin dernier, un porte-parole d’Eni avait annoncé que la plateforme serait installée sur le site de production de Coral South en décembre, sans annoncer la date à laquelle elle quitterait la Corée du Sud. Rappelons que le calendrier de développement de Coral South FLNG n’a pas vraiment été perturbé par la menace terroriste dans le nord du pays, car contrairement au projet Mozambique LNG, Coral South FLNG sera exploité en mer, avec une capacité de 3,4 millions de tonnes de GNL par an.

« Le FLNG Coral South est une prouesse mondiale d’ingénierie, de savoir-faire de construction et de technologie, adaptée pour donner le coup d’envoi du développement des ressources de classe mondiale du Mozambique […]. Il sera prochainement amarré sur son site d’exploitation dans le bassin de Rovuma, au large du Mozambique », a déclaré Stefano Maione, le directeur du développement, des opérations et de l’efficacité énergétique chez Eni.

Coral South FLNG va s’appuyer sur des réserves gazières de 450 milliards de m3. Eni y a pour partenaires, Exxon Mobil, CNPC, GALP, Korea Gas Corp et ENH, la société publique des hydrocarbures du Mozambique.

(AGENCE ECOFIN)


Partager ce poste
Étiquettes
Archiver